Jeudi 15 février

17 personnes au départ de la salle polyvalente de Bourguignon pour une marche
facile de 7km qui nous a emmené jusqu’au stade de Pont de Roide .Bonne ambiance
et 2 nouvelles dames . Nous terminons par le gouter habituel. Merci Claude

Jeudi 8 février

La pluie du matin ayant cessée, ce qui a permis à 25 randonneurs de se rendre au centre du village de Nadam pour participer à la marche de l’après midi organisée par Jean Claude M.
Nous commençons à longer le ruisseau en direction de Noirey afin de rejoindre la première cascade.
Puis nous redescendons par la route pour passer devant la seconde cascade: « cascade des Sillots ».
Direction la cité du Maroc.
Nous passons sur la passerelle EDF de Liebvillers jusqu’à Bief.
Aller retour dans le bois jusqu’à la troisième cascade: « cascade de la Pissoure » en traversant à plusieurs reprises le ruisseau.
Traversée du pont de Bief pour revenir à nos voitures et remercier Jean Claude pour cet bel après midi d’environ 10kms.

Jeudi 1 février

9 personnes n’ont pas eu peur d’affronter le grisaille du matin afin de participer à la marche organisée par Chantal à Sancey.
Départ du cimetière jusqu’au lieu dit « La Tuilerie » puis nous nous prenons la direction des Epinottes en contournant le sentier Darping ou « sentier de ma petite chérie! ».
Passage devant la ferme de Voitre avant d’emprunter le chemin de la vie aux morts ( chemin le + court emprunté aux moments des fortes épidémies pour enterrer les morts à l’écart du village).
Petite escapade à la fontaine des lépreux où venaient se réfugier et prier les malades lorsque la ville leurs interdisait son accès.
Arrivée au château de Belvoir sous une fine pluie.
Nous nous abritons sous les halles afin de nous restaurer au sec.
Reprise de notre route en direction du belvédère de la Roche Bleue hélas envahi par le brouillard nous empêchant d’admirer le paysage.
Retour aux voitures pour clôturer cette journée d’environ 18kms.
Merci Chantal pour cette belle balade.

Jeudi 25 janvier

26 personnes sont heureuses de se retrouver pour la première demi journée de l’année.
Départ du centre culturel de Mandeure en direction des pâturages.
Après une petite grimpette dans le bois, Gérard nous conduit vers une petite grotte appelée le « trou de la mouche ».
Nous poursuivons notre chemin sur des sentiers boueux et glissants jusqu’au gouffre du « puit de la charme ».
Là, nous retrouvons Mr Guitton spéléologue à Mandeure venu spécialement nous expliquer qu’autrefois ce gouffre servait de charnier et de décharge (cadavres de divers animaux et déchets de tous genres).
Après l’avoir bien nettoyé il a été obstrué par une dalle en béton en juillet 1992.
Nous repartons en direction du parcours vita, passage devant le relais télé avant de redescendre sur Mandeure.
Merci Gérard pour cette belle balade de 9kms et un grand merci à Mr Guitton de s’être déplacer.